Visite d’un élevage Bio

Le 17 mars 2009, par Classes Randos,

 

  En octobre 2008 nous avons visité un élevage de poulets et dindons labellisé en agriculture biologique, reconnaissable par le logo « AB » qui figure sur les volailles misent en vente dans les magasins.

 Nous avons fait parvenir un questionnaire à l’éleveur qui nous l’a fait visité et nous avons recueilli les informations qu’il nous a données :

 

 ’’Tous les poussins ou autres volailles arrivent à 1 jour sur l’exploitation. Ils viennent d’un couvoir, c’est une entreprise qui fait naître des poussins après avoir mis les oeufs en incubation pendant 3 ou 4 semaines.

 

 Les poussins sont transportés dans un camion bien chauffé. A leur arrivée, ils sont installés sur une bonne couche de paille, à une température de 30°C environ, ils ont de la nourriture et de l’eau à volonté.

 

 Nous mettons 10 poussins au m2 dans chaque poulailler, ce qui fait 2000 dans un poulailler de 200 m2 environ.

 

 La nourriture est composée exclusivement de céréales biologiques, donc cultivées sans engrais et traitements chimiques. Si nécessaire, les poussins sont soignés avec des produits à base de plantes et d’extraits de végétaux ( phytothérapie, aromathérapie, homéopathie) tels que l’artichaut, l’ortie, le thym, l’ail...

 

 Quand ils ont atteint 42 jours, les poulets sortent à l’extérieur tous les jours sur une prairie herbeuse pour profiter du soleil et gambader à leur guise, de façon à se muscler les cuisses et les pectoraux. Ils bénéficient chacun d’un espace de 2.5 m2. Cet environnement est reconnu pour favoriser la bonne croissance des volailles et leur donner une grande saveur.

 

 Ils rentrent le soir dans le poulailler, pour y dormir en toute sécurité, car les renards auraient bien envie d’ y goûter.

 

 À l’âge de 91 jours minimum, (3mois), ils quittent l’élevage pour être sacrifiés à l’abattoir. C’est une entreprise qui est chargée d’abattre les volailles et de les préparer pour les vendre dans les magasins.

 

 Tous les poulets élevés sur l’exploitation bénéficient du label Bio , avec le logo AB. 

 Ils sont commercialisés sous la marque « le picoreur ». Ils sont certifiés ECOCERT (organisme indépendant ,chargé de contrôler l’élevage).

Une fois les volailles parties à l’abattoir, le poulailler est vidé de son fumier, lavé et désinfecté. Il reste vide pendant minimum 14 jours, c’est « le vide sanitaire ».

 

 Cette période favorise la lutte contre les microbes et bactéries qui peuvent être présents dans le poulailler. Ensuite, un autre lot de poussins d’1 jour arrive dans le poulailler ... »

Ce que nous avons compris et retenu :

 Tous les avantages du poulet et des volailles BIO

  

 Les poussins arrivent dès l’âge d’un jour et proviennent d’une race à croissance lente spécialement adaptée à l’élevage BIO.

 L’avantage essentiel pour nous et notre santé des poulets BIO c’est qu’ils n’absorbent pas de nourriture ou de produits chimiques qui risquent de se retrouver dans nos assiettes.

 Les poulets reçoivent une alimentation ayant le label BIO, saine garantie sans OGM, sans pesticides, sans médicaments autres que des plantes, et toujours sous contrôle.

 Ils peuvent profiter de la nature et gambader à l’air libre et au soleil. A l’intérieur du poulailler ils ont de l’espace et ne se gênent pas.

 

 Ils peuvent se développer et se muscler normalement parce qu’ils ont un temps d’élevage assez long, de 81 jours minimum, mais souvent plus, et aussi grâce à cette liberté de mouvement qu’ils ont à l’extérieur. De plus les animaux élevés de cette façon sont bien traités, au cours des transports comme sur le lieu de l’élevage, et ils ne sont pas tués sauvagement. 

 Tout cela donne au poulet Bio une saveur bien différente de celle des poulets d’élevages intensifs.

 Les poulets portant le " Label Rouge" ont des conditions d’élevages moins strictes mais assez proches.

 

 

 Ce que subissent les poulets et autres volailles dans un élevage intensif.

 

 

  Dans un élevage industriel on utilise des souches de croissance rapide. Ils grandissent vite mais ils sont malformés ( coeur, poumons ) déformés, paralysés, et ils souffrent. 

 Les poulets vivent sans la lumière du soleil et sous éclairage artificiel permanent, ils sont parqués dans très peu d’espace et se marchent dessus, ils ne peuvent gambader dans l’herbe : ce sont les plus faibles qui périssent : certains  meurent, au milieu des autres qui les piétinent, bien avant le départ vers l’abattage.

 Ils ne vivent que 41 jours et n’ont pas le temps de se développer : ils sont faibles ( membres et organes peu développés : coeur, poumons...)

 De plus ils sont souvent maltraités ( notamment lors des transports) .

 La nourriture qu’on leur donne dans ce type d’élevage est dénaturée par rapport à ce qu’ils consomment de façon naturelle,  chimique et pleine de toxines. Ceux qui survivent développent en plus des toxines dues au stress…

 80% des poulets que nous trouvons dans le commerce vit ainsi industriellement.

 Et nous, nous absorbons tout cela dans notre alimentation chaque fois que nous choisissons un poulet qui ne porte pas le « Label Rouge » ou « Bio ».  

 

Notre conclusion :
 Notre bien-être et notre santé sont complètement liés à ceux des animaux que nous consommons. 

 

Galerie d'images

SPIP 1.9.2c [10268] | BliP 2.4 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 70 (55049)